PHOENIX - 30 SECONDS TO MARS

FORUM FRANCAIS DE 30 SECONDS TO MARS
 
FAQAccueilCalendrierRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pitchouill
Biologeek GAZELLE de SHANNON
avatar

Féminin Messages : 13082
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 27
Localisation : Allemagne

MessageSujet: MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005   Dim 25 Mar 2012 - 14:28

Un article qui date de 2005, juste avant la sortie d'ABL, a été publiée sur le net aujourd'hui... dispo en téléchargement gratuit sur le site de base ICI !!






Source ONTD30stm via tumblr

Revenir en haut Aller en bas
audrey
Chroniqueuse en Chef de l'info Phoenixienne
avatar

Féminin Messages : 7154
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 35
Localisation : Là où le vent me porte

MessageSujet: Re: MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005   Dim 25 Mar 2012 - 14:58

Citation :
... so in a sense 30 Seconds to Mars has always been Ken and I.

C'est qui Ken ?? Réflechi Rire1
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/AudreyM_B
Anyway

avatar

Féminin Messages : 846
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005   Lun 26 Mar 2012 - 16:27

Merci Pitch !
Interview très intéressante, surtout pour la partie sur le premier album. *mode oldschoolmougnemougne ON*

C'est la première fois que je le vois répondre de cette manière à la question "Que signifie 30 Seconds to Mars" Kiffme Et la métaphore de l'astronaute pour BFM !
Rien que le passage "I love the first record ; it will be something that I worked very hard to create. Something that is special and different and unique sounding. Something I wanted to be part of it. We will always carry that with us." m'a fait glousser.

Revenir en haut Aller en bas
JuBenco
Mougne Mougneuse en Chef
avatar

Féminin Messages : 2150
Date d'inscription : 04/09/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005   Lun 26 Mar 2012 - 18:06

Anyway a écrit:


"[...] We will always carry that with us[/i]." m'a fait glousser.


Moi ça me faire rire aussi, mais jaune.
Vas-y p*tain Jaja, moi je veux bien t'aider à le "carry" ce truc en concert... fait c*ier.
Revenir en haut Aller en bas
Maryarmy
Impératrice Vintage Megalow Ech'
avatar

Féminin Messages : 20356
Date d'inscription : 21/05/2010
Age : 43
Localisation : TARDIS / CARDIFF
Humeur : ECH'REBAYL / BAD'EKELON

MessageSujet: Re: MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005   Lun 26 Mar 2012 - 19:01

Moi je veux bien une petite trad Oops Oops
GOOOOOOOOOOOOOOOM Rire1 Ange

₪ ø lll ·o. --------------------------------------------------------------------------------- ₪ ø lll ·o.

[ECH'REBAYL] [MEMORIALISTE MARSIENNE] [PHOENIX FAMILY]
*clic* THE COMPLETE DISCOGRAPHY OF MARS *clic*

[Baniwée Uppity Rebayls Division] ø [Keeper of the Gate] lll [Mum of Phoenix Division] ·o.
Revenir en haut Aller en bas
http://30secondstomarsfrance.com
GirlOfMars
Degaine la trad' plus vite que son ombre
avatar

Féminin Messages : 2573
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 36
Localisation : Feet on Earth, Head on Mars
Humeur : Veux se barrer à Westeros pour vivre à Winterfell !

MessageSujet: Re: MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005   Lun 26 Mar 2012 - 21:05

Oki oki j'arrive ! Rire1
Revenir en haut Aller en bas
Anyway

avatar

Féminin Messages : 846
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005   Mar 27 Mar 2012 - 7:52

JuBenco a écrit:
Anyway a écrit:


"[...] We will always carry that with us[/i]." m'a fait glousser.


Moi ça me faire rire aussi, mais jaune.
Vas-y p*tain Jaja, moi je veux bien t'aider à le "carry" ce truc en concert... fait c*ier.
Oui aussi, mais je préfère ne pas relever pour ne pas me faire encore plus de mal Chouine
Revenir en haut Aller en bas
Diving-Into-Space

avatar

Féminin Messages : 272
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 27
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005   Mar 27 Mar 2012 - 12:09

Merci pour cette trouvaille ! par contre j'ai du mal à lire c'est écrit trop petit pour mes yeux de miopes Déçu
Revenir en haut Aller en bas
JuBenco
Mougne Mougneuse en Chef
avatar

Féminin Messages : 2150
Date d'inscription : 04/09/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005   Mar 27 Mar 2012 - 22:22

Anyway a écrit:
JuBenco a écrit:
Anyway a écrit:


"[...] We will always carry that with us[/i]." m'a fait glousser.


Moi ça me faire rire aussi, mais jaune.
Vas-y p*tain Jaja, moi je veux bien t'aider à le "carry" ce truc en concert... fait c*ier.
Oui aussi, mais je préfère ne pas relever pour ne pas me faire encore plus de mal Chouine

Faut pas le répéter mais le concert à Paris pour fêter les 10ans du S/t avec - évidement - que des titres du 1er album joués... bah j'y crois encore. Jusque août j'y crois. Après j'me tire une balle, mais jusque août j'y crois...
J'y crois, j'y crois, j'y crois, j'y crois, j'y crois !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
GirlOfMars
Degaine la trad' plus vite que son ombre
avatar

Féminin Messages : 2573
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 36
Localisation : Feet on Earth, Head on Mars
Humeur : Veux se barrer à Westeros pour vivre à Winterfell !

MessageSujet: Re: MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005   Sam 31 Mar 2012 - 12:04

Ok, voilà la traduction ! Pour cette fois, c'était une prise de tête de malade entre les fautes de grammaire et le sens des phrases... Gne2 Donc des parties restées en anglais car je ne comprends pas le mot et il n'est pas dans le dico non plus... j'ai fait de mon mieux là.

Citation :
30STM - Jared Leto
L'acteur devenu rock star Jared Leto est venu à Jacksonville pour tourner un film. Il est parti juste après avoir joué devant une foule remplie de fans comme première partie de la fête d'anniversaire de Planet Radios au Jacksonville Fairgrounds. Sur le point de sortir le second album qui est un tube blindé, le leader autodidacte s'est assis avec nous pour une des premières interviews sur le nouvel album et sur le dernier style capillaire de Jared...

Cela fait un moment que tu es à Jacksonville pour tourner ce film de John Travolta. Comme tout ça se passe ? As-tu fini ?
C'est terminé. Je dois vous dire que c'était très, très, très désagréable. Je devais me raser le crâne. D'abord, vous pouvez encore le voir. Là, il y a une ligne. Je ne pense pas que..."its very suddel", mais ils épilaient d'ici et ici (montre le haut de son crâne) je me suis rasé à ce point afin qu'ils mettent du maquillage dessus, ensuite ils épilaient ça (montre le haut de son crâne) parce que j'avais un front dégarni dans le film, je joue un..... donc c'était pas drôle. Juste émotionnellement, c'est sombre, dégoûtant.

Comment s'est passé ton temps à Jacksonville ?
On doit s'habituer lentement à Jacksonville. J'ai dû ralentir mon rythme habituel. Je dois avouer que ça s'est pas passé, j'ai été très occupé. J'ai loué une maison au bord de l'eau à San Jose. Mon groupe qui est là au complet répète. Nous avons loué ce vieux bâtiment de ballet au State Theatre. C'est juste un bel endroit pour essayer d'attraper certaines de ces chansons. c'est vraiment cool... Je criais hier soir donc, c'était tard, tard, tard.

Une répétition ?
Non, j'avais une scène ; je devais hurler sur cette petite fille. Dans cette scène, j'étais très méchant envers cette petite fille, très émotionnel. Puis tout d'un coup je disais ce que je faisais. J'ai entendu ma voix ce matin...

J'ai toujours été intrigué de voir comment les acteurs se transforment en rock stars.
Je pense qu'ils ne le font pas normalement. Ils échouent. Je n'ai jamais vu quelqu'un que j'aimais.

Il y a une certaine tendance mais vous autres avez un petit quelque chose de différent je suppose. Un son plus tendu, c'est, je ne suis pas sûr de ce que c'est, peut-être...
"L'honnêteté."

Oui l'honnêteté. Quand as-tu commencé à faire de la musique ?
J'ai commencé quand j'étais petit. Mon frère joue de la batterie et nous avons toujours fait ça. Je pense que le fait que j'ai eu du succès en tant qu'acteur est une autre affaire. Nous avons fait cela depuis très longtemps et je suis reconnaissant d'avoir l'opportunité de faire les deux. Je suis né en Louisiane, j'ai grandi en étant très pauvre et le fait d'aller à Los Angeles pour faire des films, dans de grands films, dont je suis fier, a été une incroyable opportunité et le fait de pouvoir faire la musique que j'aime est une autre chose qui a été une très grande chance à faire.

As-tu été dans des groupes avant celui-ci ? De manière générale, quel genre de musique avant ?
Ceci a été la seule chose que j'ai toujours faire. Le premier album que j'ai écrit, j'ai joué tous les instruments sauf la batterie, donc en un sens, 30 Seconds To Mars a toujours été Ken et moi. Maintenant c'est de l'émotion au maximum. J'écris toujours les chansons mais tout le monde contribue et aide à les former. Donc c'est une obsession depuis que je suis petit. C'est très semblable à l'art en tant qu'artiste, soit tu es soit tu ne l'es pas. Crois moi, je ne ferais pas de musique si j'avais le choix. Je ne le ferais pas. Pourquoi m'exposer ainsi.

Donc tu préfères définitivement cela à être acteur ?
Ils sont tous les deux des choses formidables que je fais. Je ne considère pas l'un plus que l'autre mais la musique est bien plus personnelle.

Tu avais signé avec Virgin à la base. As-tu trouvé cela difficile d'avoir une maison de disque parce que tu es un acteur ?
En fait ça le rend bien plus difficile. Nous aurions bien plus d'opportunités mais chaque groupe a ses défis et j'ai le mien. Je n'ai pas à me plaindre du mien. Je comprends pourquoi il y aurait un défi parce que il y a eu un horrible président qui a été choisi. Je ne suis pas un idiot, je le vois. Je crois que 30 Seconds to Mars et les gens le connaisse, c'est devenue sans issue. Les groupes et les gens que nous avons et qui sont impliqués avec les groupes l'apprécie. Ce n'est pas grave.

Trouves-tu cela difficile de jongler avec ta carrière d'acteur et la musique en même temps ?
Schématiquement, c'est très difficile. C'est une question de temps, je travaille 14 heures par jour puis je vais en répèt' pour deux à quatre heures à la fin de la nuit. Puis je vais travailler mes textes pour au moins quatre ou cinq heures....

Puis tu vas t'asseoir et discuter avec les gens pour des interviews. c'est un de tes premiers concerts en combien d'années ?
Deux ans. Nous avons fait un concert y a environ un an. A la base, on joue une fois par an. Le premier album est sorti il y a trois ans.

J'ai en quelque sorte entendu parler du groupe. En fait j'ai entendu parler du groupe qui ne savait pas que tu en faisais partie. Donc, c'est quand j'en ai entendu parler et j'ai écouté un peu de l'album et quelqu'un me l'a refait écouté. Puis je n'ai plus rien entendu d'autre à son propos, je suppose qu'il n'a pas eu beaucoup de publicité. Celui-ci semble avoir une meilleure réponse déjà.
C'est plus médian, ça va toucher bien plus de personnes. Le premier album était très spécifique, très spécial. J'aime le premier album ; ça sera quelque chose pour laquelle j'aurais beaucoup travaillé à créer. Quelque qui est spécial et différent, et qui sonne de manière unique. Quelque chose dont on veut faire partie. On portera toujours ça avec nous.

D'où vient le nom 30 Seconds to Mars ?
C'est vraiment à propos de ... ça marche beaucoup à différents niveaux. Mars est aussi le dieu de la guerre, et 30 Seconds To Mars signifie une sorte d'immédiateté et quelque chose de presque tangible, pour atteindre le futur. Ce n'est pas exactement un oxymore mais c'est quelque chose qui n'a pas vraiment de sens. Nous avons trouvé ce nom, je pensais à propos du nom, en pensant aux avancées et à la technologie, et le progrès, socialement toutes ces idées hautement méprisante. Le nom va bien au son de la musique, atmosphérique et cinématique.

Des aspirations pour être astronaute ?
Cela n'a vraiment rien avoir avec l'espace. J'ai utilisé l'espace comme une métaphore sur le premier album parce que je ne voulais pas chanter à propos des pères et des petites-amies, tu vois ce que je veux dire. J'ai pensé qu'il y avait pleins de gens qui faisaient cela.

Combien de temps cela t'a pris pour enregistrer cet album en particulier ? L'as-tu trouvé plus facile que le premier ?
Le truc c'est que j'ai c*nçu toutes mes ruses à partir du premier album. Cela veut dire que tu dois en trouver des nouvelles.

Comment vous vous êtes trouvés avec les autres gars ?
C'était marrant car on avait vu une douzaine de guitaristes et tu ne trouves personne. Le titre 30 Seconds To Mars est toujours une chose personnelle, c'était difficile de trouver quelqu'un qui pouvait y contribuer et jouer. Et via toutes ces auditions, nous savions qu'il nous fallait un guitariste, de ces auditions, deux gars étaient premiers.

Je pense que c'est toujours mieux ainsi.
Ils sont de bons artistes, de bons amis, nous sommes tous sur la même longueur d'ondes sur ce que nous voulons. Je suis juste un gars du groupe. Tu vois ce que je veux dire. Nous avons vendu 100.000 albums la première fois. J'aurais jamais pensé qu'on ferait ça.

Tu as beaucoup de fans ici aujourd'hui. On dirait que vous avez déjà du monde qui vous suit.
Les gens ont répondu d'une manière incroyable à cet album. La chose qui nous inspire vraiment est le fait qu'il y ait une communauté pour 30 Seconds to Mars. Nous avons les fans les plus engagés. Ils sont plutôt une famille, tu les vois si souvent, tu commences à reconnaître les visages. Tout le monde a collectivement façonné cette chose. Et ça grandit, nous voyons des gens qui vienne nous voir, tu sais certains ont vêtements qu'ils font eux-mêmes, des tatouages, et ils voyagent à travers le pays, suivent le groupe. Les gens viennent du Canada, New York, c'est comme l'expérience Bowie meets Greatful Dead. Tout est créatif, c'est ce qui est cool en ça. Tout est à propos de la liberté d'expression, et je trouve que beaucoup de gens comme toi et moi en font partie. C'est une inspiration. Vraiment. Cela est important que beaucoup de gens soient si engagés et connectés et qu'ils le partagent avec nous et entre eux. Il y a ce sens de la communauté entre eux aussi qui les inspire.

Quels sont les quelques groupes favoris qui t'inspirent ?
The Cure. Tu veux aller plus loin? Joy division, The Cure, Nine Inch Nails, j'étais un grand fan de Nine Inch Nails. Radio Head, j'ai eu ma phase Radio Head et ma phase Nirvana.

MISSION 2 :

Tu es en plein milieu d'une tournée ? Comment ça se passe ?
Ouais, la tournée se passe vraiment bien, nous avons de bons retours. Les gens commencent à venir aux concerts en chantant les nouvelles chansons ce qui est un phénomène intéressant parce que l'album n'est pas encore sorti. C'est bien que les gens soient enthousiastes sur ça.

Vous avez enregistré l'album à New York, L.A., et l'Afrique du Sud. Comment avez vous fini en Afrique du Sud ?
Et bien je l'ai écrit et enregistré sur quatre continents, cinq pays différents, j'ai juste profité de ces opportunités que nous avons de voyager. Je pense que le fait d'avoir différentes expériences aident à faire un meilleur enregistrement. Il y a une qualité de taille onéreuse sur l'album qui je pense ne serait pas là si nous étions dans un studio de Los Angeles. Ça ressemble à une beau mensonge ou un fantasme, ou c'est inspiré par des idées plus grandes que je rassemble plus ou moins pendant que je voyage dans le monde.

En étant un tel voyageur, y a t-il un endroit préféré sur terre pour toi ?
Et bien le temps passé en Afrique du Sud a été très productif et j'ai écrit I Was In A Dream. J'ai écrit et enregistré cette chanson moi-même, plutôt en Afrique du Sud puis je l'ai jouée aux gars quand ils sont descendus. Donc ça a commencé en tant que temps productif incroyable en Afrique. 9a s'est fini avec quatre chansons écrites là bas. Donc un tiers de l'album est africain, plus d'un tiers.

Cela a dû être un choc culturel avec L.A.
(Bruits d'imitation) Ils cassent quand ils parlent.

Vous êtes vous beaucoup immergés dans la culture ?
Ouais, on est allé partout. On a fait un safari, on a tout fait là bas. On est grimpé en montagnes, on a nagé parmi les requins. Je pense que cet album est que nous allons avoir un métal pour toutes les expériences que nous avons vécues ces trois dernières années.

En nageant avec les requins ?
Exactement. Nous avons passé des défis. Je répète ce cliché qui est il n'y a pas d'art sans grande épreuve. A travers une grande épreuve, vient une grande récompense. C'était vraiment un mantra pour nous sur cet album. J'ai plongé en moi-même, en profondeur et j'ai exposé énormément. C'est un processus plutôt terrifiant parfois, mais je pense que c'était vraiment une part importante de la création de cet album.

Tu es passé par deux années intenses, une période de quatre continents d'auto-analyse. As-tu découvert plus à ton propos que tu ne le pensais ?
Ouais, j'ai beaucoup appris. Ces trois dernières années ont été, je pense, le thème serait le changement, l'auto-analyse, la renaissance, le renouvellement, la croissance.

Qu'est-ce qui a initié ce processus ?
Et bien, je pense que quand tu grandis, certaines choses arrêtent de fonctionner pour toi. Afin d'avancer, tu dois lâcher prise sur le passé. Et le bon œil est que tu sais ce que c'est, je considère toutes les chansons comme des chapitres d'une livre. Si tu regardes certaines paroles dedans, c'est partout. Il y a une ligne dans l'histoire appelée Revolve, qui est ton propre regard intérieur sur les décombres de ton passé, afin de les perdre, tu dois mentir. Il y a une histoire de succès et d'échec et c'est très personnel je pense, un album personnel de ce voyage d'auto-analyse intérieure. Et ensuite on a ce parallèle, c'était notre voyage donc c'était un peu affirmer ce qui s'est passé.

" Afin d'avancer, tu dois lâcher prise sur le passé". Etait-ce cela pour cet album en particulier ?
J'ai laissé beaucoup de choses "sonically", de manière créative. J'ai laissé beaucoup d'astuces que j'ai apprises sur le premier album que j'ai créé. Sur le premier album, j'ai joué presque tous les instruments, mon frère jouait de la batterie. Une expérience d'isolation très solitaire et j'aime ce premier album. J'y tiens beaucoup dans mon cœur. Afin d'avancer, j'ai entendu cette phrase de Picasso quand j'étais petit, phrase dont je suis sûr il l'a volée de quelqu'un, il a dit "Afin qu'un artiste avances, il recule". Merci de t'en souvenir.

Tu as écrit quarante chansons pour cet album et tu as dû en choisir dix. Donc que va t-il se passer pour les trente restantes ? Vont-elles juste passer à côté ?
Elles mourront. Tu paries.

Etait-ce extrêmement difficile de choisir les pistes ?
C'est assez difficile, tu sais mais c'est une part de toi importante. des fois il ya de grandes chansons et une qui raconte mieux une histoire que d'autres. Donc tu dois choisir. Comme je l'ai dit avant, je les vois comme les chapitres d'un livre et tu ne veux pas raconter deux fois la même histoire.

Compris. Donc tu vas laisser repousser tes cheveux ?
J'ai re-rasé.

Bien, donc ça collera avec notre couverture.
Je suis plus chauve que quand tu m'as vu. Je n'ai pas réalisé que j'avais une photo de moi chauve. Je n'ai pas réalisé à quel point j'ai une p*tain de tête chauve !
Revenir en haut Aller en bas
Maryarmy
Impératrice Vintage Megalow Ech'
avatar

Féminin Messages : 20356
Date d'inscription : 21/05/2010
Age : 43
Localisation : TARDIS / CARDIFF
Humeur : ECH'REBAYL / BAD'EKELON

MessageSujet: Re: MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005   Sam 31 Mar 2012 - 12:13

merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! Hug Hug
n'empêhce si toi tu comprends pas tout, imagine moi Rire2 Rire2 Caché !

₪ ø lll ·o. --------------------------------------------------------------------------------- ₪ ø lll ·o.

[ECH'REBAYL] [MEMORIALISTE MARSIENNE] [PHOENIX FAMILY]
*clic* THE COMPLETE DISCOGRAPHY OF MARS *clic*

[Baniwée Uppity Rebayls Division] ø [Keeper of the Gate] lll [Mum of Phoenix Division] ·o.
Revenir en haut Aller en bas
http://30secondstomarsfrance.com
GirlOfMars
Degaine la trad' plus vite que son ombre
avatar

Féminin Messages : 2573
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 36
Localisation : Feet on Earth, Head on Mars
Humeur : Veux se barrer à Westeros pour vivre à Winterfell !

MessageSujet: Re: MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005   Sam 31 Mar 2012 - 12:27

Loool c'est sûr ! Rire1

Non mais y a un problème de ponctuation et des fautes d'orthographes/grammaire... Soit c'est la génération sms qui rédige soit c'est pas anglophone à la base comme magazine... Caché !
Revenir en haut Aller en bas
LNfromMars
Queen of the PQ du Puy du Ouf
avatar

Féminin Messages : 5587
Date d'inscription : 27/05/2010
Age : 38
Localisation : wild wild west
Humeur : Make it happen!

MessageSujet: Re: MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005   Sam 31 Mar 2012 - 14:03

GOM, tu déchires! Clapclap
Revenir en haut Aller en bas
Youst

avatar

Féminin Messages : 343
Date d'inscription : 09/12/2011
Age : 25
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005   Sam 31 Mar 2012 - 16:00

Clapclap Bravo pour la trad ça a pas du etre évident! Merci Fleurs

J'ai roulé, mais roulééé des yeux quand il dit qu'il s'est imergé dans la culture africaine, qu'il a tout fait là bas, parce qu'il a fait un safari et qu'il a nagé avec les requins... Pardon mais la vie et la culture africaine c'est quand meme loin de ressembler a ça coco Rolleyes
Revenir en haut Aller en bas
Strange_Dream

avatar

Féminin Messages : 605
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005   Sam 31 Mar 2012 - 17:36

Merci beaucoup pour la trad GOM Hug
J'avais un peu la flemme de le lire en anglais surtout vu comme c'était écrit petit Rire1
Revenir en haut Aller en bas
Cdu Leto.

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 29/03/2012
Age : 22
Localisation : Marne.

MessageSujet: Re: MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005   Sam 31 Mar 2012 - 21:19

Bravo pour la traduction et j'avoue que la réponse à l'origine du nom du groupe est géniale ..
Revenir en haut Aller en bas
Shyra

avatar

Féminin Messages : 246
Date d'inscription : 03/05/2011
Age : 35
Localisation : 47

MessageSujet: Re: MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005   Sam 31 Mar 2012 - 22:48

Merci beaucoup pour la trad Clapclap

J'avoue que ma quichitude en anglais m'empêchait de comprendre le 100éme de l'article. Hug
Revenir en haut Aller en bas
Diving-Into-Space

avatar

Féminin Messages : 272
Date d'inscription : 26/01/2012
Age : 27
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005   Dim 1 Avr 2012 - 15:05

oh merci bcp pour la trad' Fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005   

Revenir en haut Aller en bas
 
MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MOVEMENT MAGAZINE - 05.2005
» Magazine lecomotive
» Guitarist Magazine Octobre novembre 2010...
» ...Magazine sur les coaster??
» Magazine oops

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PHOENIX - 30 SECONDS TO MARS  :: ATHENAEUM :: COUPURES DE PRESSE :: INTERNET-
Sauter vers: