PHOENIX - 30 SECONDS TO MARS

FORUM FRANCAIS DE 30 SECONDS TO MARS
 
FAQAccueilCalendrierRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Effy

avatar

Féminin Messages : 513
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 24

MessageSujet: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Lun 26 Déc 2011 - 21:15

Citation :
Prophet in a Sleeveless Tee
Jared Leto quit acting to be a self-help rock messiah.



(Photo: Pari Dukovic)

Jared Leto stands in front of a giant cross in the apse of St. Peter’s church on West 20th Street. Unusually, and perhaps out of respect for the setting, his shirt is on. Tonight is the second to last show of his band 30 Seconds to Mars’s two-year tour in support of its third album, This Is War. They’ve just played two nights at Hammerstein Ballroom before nearly 4,000 people to celebrate setting a Guinness World Record for most shows played to support a single album: 309. This is a more intimate gathering for 350 members of the ­“Echelon”—his superfans. They’re mostly female: freckled teenagers out with their moms, duos of punked-out twentysomethings with electric-blue and green hair, and a surprising number of ecstatic middle-aged women. They’re from small towns and suburbs and as far away as Russia, but the Brooklyn indie snobs stay away.

Leto is wearing a dark cloak and wide-brimmed felt hat and looks every bit the pop mystic he’s adopted as his persona since he quit acting. He forms a triangle with his fingers and hundreds of arms dutifully shoot up, mirroring him. The shape references the “triad,” one of several symbols the band has adopted—Leto has it tattooed on his forearms. The band has a Latin motto, “provehito in altum,” or “launch forth into the deep,” and T-shirts that read YES THIS IS A CULT. “I like our little church here,” Leto says between songs. “I’ve got to get a plot of land out in the desert somewhere so we can all have a home together.” The crowd cheers.

I meet Leto after the show. When he shakes my hand he’s still holding the silver marker he just used to sign the belly of a pregnant young woman. “Have we met before?” he asks, his giant blue eyes blinkless. I think of No. 831 on Little ­30STM Things, a Tumblr devoted to things to “appreciate and love” about the band: “How Jared always seems to see every member of the audience.”

Somehow the pretty boy who played Jordan Catalano, the laconic quasi-boyfriend of Claire Danes on My So-Called Life, has found, at 40, an outlet for his messianic impulses by being in a band with his older brother, Shannon. His fans eat vegetarian because he does. They support his environmental causes. And they write breathless Facebook testimonials to how his band has transformed their lives. “30 Seconds To Mars showed me what it is to believe in something,” reads one. “I don’t care if you think I’m crazy. I have the most amazing family in the world. It’s called the Echelon. We don’t share DNA but we share something more important: We share memories and feelings.” This social-media-mediated feeling of membership works well given the realities of the music business today. The band’s extensive online “realm” (Leto’s word) includes “the Hive,” their digital marketing company and main website, where they sell, among other things, “golden ticket” concert packages. For upwards of $500 per person, you get choice seats, lots of swag, and a photo with the band.

As Keanu Reeves, Russell Crowe, and Juliette Lewis have shown, 30STM shouldn’t have worked: Movie stardom rarely translates into rock stardom.

The band signed to Virgin in 1998, when Leto’s film career was on the rise. He’d just acted in Terrence Malick’s The Thin Red Line and would soon play junkie Harry Goldfarb in Darren Aronofky’s Requiem for a Dream and Angel Face in David Fincher’s Fight Club (in which Edward Norton beats the hell out of him because he “felt like destroying something beautiful”). Leto was determined that his side project be taken seriously. For years he refused to use his name in promotion for the band, and in 2005 he turned down a role in Clint Eastwood’s Flags of Our Fathers so 30STM could fill the third support slot on tour with the Used, Kelly Osbourne’s onetime boyfriend’s band.

And it paid off: 30STM became a world-famous rock act. Leto is more of a mainstream success as a rock star than as a movie star. His music—anthemic rock in the vein of Muse or My Chemical Romance—is the sonic equivalent of a summer blockbuster in which Armageddon beckons but the world is saved by the determination and self-belief of the people. They’ve sold 3.5 million copies of their sophomore LP, A Beautiful Lie, and 1.5 million copies of This Is War. He’s not been onscreen since 2009’s Belgian ­science-fiction drama Mr. Nobody, and says he has no immediate plans to go back.

Perhaps Leto was always meant to be a hard-bodied cult leader. He was born on a commune in Louisiana, the second son of a teenage mother, who, he says, “climbed out of the muddy banks of the Mississippi with food stamps in one hand and the guitar in the other.” It’s a line he’s used with other journalists and is typical Leto in that it’s both self-mythologizing and basically true. “Mom was an outcast and we were always the new kids,” Shannon Leto says. “We are the underdogs, and we relate to our fans through that.”

There’s nothing more galvanizing than shared outsider status, and that’s what Leto, much like Lady Gaga (who also keeps a pet name for her fans), offers “The Echelon Nation.” Everything he creates—the lyrics, the websites, the tweets—is infused with inspirational aphorisms (“Rule breaking stereotype smashing liver of dreams,” reads his Twitter page profile). Many people find this off-putting, even silly, but Leto doesn’t care. “I have this drive to help deliver all of us—me included—to a place where we can feel free,” he says. “We spent time in art colonies as kids, where there was a real sense of community, and I think it came from that. People forge bonds at a bar, at church, at work. It happens in Scientology, it happens in ­Catholicism, and it happens with us.”

At an after-party, Leto nestles into a booth in the backroom at glibly trashy hipster strip club Westway, flanked by a rotating cast of rock girls in tiny black tanks and heels. I ask if he’s having fun. “I guess,” he says. “We don’t really do this. I don’t even drink, but it’s say-good-bye time and you’ve got to celebrate.” I nod and tell him I’m leaving. He reaches across the table, grasps the back of my head and pulls me toward him. “It’s been a pleasure meeting you,” he says, his breath on my ear. “We will see you soon.” He kisses me on both cheeks, and as I stand up to leave I feel hated by every other woman in the room.

Source


Citation :
Prophète en T-shirt sans manches, Jared Leto abandonne sa carrière d'acteur pour devenir un messie du rock.

Jared Leto se tient devant une croix géante dans l'abside de l'église Saint-Pierre sur la West 20th Street. Exceptionnellement, et peut-être par respect pour le cadre, il porte une chemise. Ce soir se déroule l'avant-dernier concert d'une tournée de deux ans avec son groupe 30 seconds to Mars en soutien de leur troisième album, This Is War. Ils ont joué deux nuits au Hammerstein Ballroom devant près de 4.000 personnes pour célébrer l'établissement d'un record mondial pour le plus grand nombre de concerts donnés sur la tournée d'un seul album : 309. C'est un rassemblement plus intime pour 350 membres de l' «Echelon», ses Superfans. Le public est principalement féminin : des adolescents aux taches de rousseur accompagnés de leurs mamans, des couples homosexuels d'une vingtaine d'années aux cheveux bleu électrique et verts, ainsi qu'un nombre surprenant de femmes d'âge moyen en extase. Ils viennent de petites villes et des banlieues, mais également de plus loin comme de Russie ; les bobos snobs de Brooklyn restant à l'écart.

Leto est vêtu d'un manteau sombre et d'un chapeau de feutre à larges bords, chaque détail correspondant au personnage pop-mystique qu'il a adopté depuis l'abandon de sa carrière d'acteur. Il forme un triangle avec ses doigts et des centaines de bras se lèvent, reproduisant consciencieusement son geste. Cette forme symbolise la « triade », l'un des nombreux symboles adoptés par le groupe - Leto l'a tatoué sur son avant-bras. Le groupe a une devise latine, « Provehito In Altum », ou « s'élancer dans l'abîme », et des T-shirts sur lesquels on peut lire : " YES THIS IS A CULT ". « J'aime notre petite église ici », dit Leto entre les chansons. « J'envisage d'echeter une parcelle de terre dans le désert, quelque part afin que nous puissions tous avoir une maison ensemble ». Acclamations de la foule.

Je rencontre Leto après le spectacle. Quand il me serre la main, il tient toujours le marqueur d'argent qu'il vient d'utiliser pour signer le ventre d'une jeune femme enceinte. « Nous sommes-nous déjà rencontrés ? », demande-t-il en me fixant de ses gigantesquess yeux bleus. Je pense alors au numéro 831 de Little Things 30STM, un Tumblr consacré à des choses à « apprécier et aimer » sur le groupe : «Comment Jared semble toujours voir chaque membre du public ».

Quelque part le joli garçon qui a joué Jordan Catalano, le laconique quasi-petit ami de Claire Danes dans My So-Called Life, a trouvé, à 40 ans, une façon d'extérioriser ses élans messianiques en créant un groupe avec son frère aîné, Shannon. Ses fans mangent végétarien parce qu'il le fait. Ils soutiennent ses causes environnementales. Et ils écrivent, à bout de souffle, des témoignages sur Facebook qui expliquent comment ce groupe a transformé leurs vies. « 30 Seconds To Mars m'a montré ce qu'est croire en quelque chose », lit-on. « Je me fiche de savoir que vous me croyez fou. J'ai la famille la plus étonnante du monde. C'est ce qu'on appelle l'Echelon. Nous ne partageons pas notre ADN, mais nous partageons quelque chose de plus important. Nous partageons des souvenirs et des sentiments ». Ce sentiment d'adhésion sociale fonctionne bien étant donné les réalités de l'industrie musicale d'aujourd'hui. Le « royaume » (mot de Leto) du groupe s'étend également sur le net avec " The Hive ", leur entreprise de marketing numérique ainsi que leur principal site, où ils vendent, entre autres choses, des pack " Golden Tickets ". Pour plus de 500 $ par personne, vous obtenez le choix de votre place, beaucoup de goodies et une photo avec le groupe.

Comme Keanu Reeves, Russel Crowe, et Juliette Lewis l'ont montré, 30STM n'aurait pas dû fonctionner : la célébrité des acteurs ne se traduit que rarement par un succès dans le monde du rock.

Le groupe signe avec Virgin en 1998, lorsque la carrière cinématographique de Leto prenait son envol. Il venait juste de jouer Terrence Malick dans La Ligne Rouge et allait endosser le rôle du junkie Harry Goldfarb dans Requiem For A Dream de Darren Aronofky ainsi que celui d'Angel Face dans Fight Club de David Fincher (dans lequel Edward Norton lui refait le visage car il «ressentait l'envie de détruire quelque chose de beau»). Leto était déterminé à faire que son projet de reconversion soit pris au sérieux. Pendant des années, il a refusé d'utiliser son nom dans la promotion de son groupe, et en 2005 il déclina un rôle dans Mémoires de nos pères de Clint Eastwood afin que 30STM puisse assurer la première partie de la tournée de The Used, groupe du petit ami temporaire de Kelly Osbourne.

Et cela a payé : 30STM est devenu une figure rock de renommée mondiale. Leto reçoit un meilleur accueil auprès du grand public en rockeur qu'en acteur de cinéma. Sa musique à l'univers à part entière, dans la veine de Muse ou de My Chemical Romance, est l'équivalent sonore d'un blockbuster d'été dans lequel s'invite Armaggedon, mais pour qui la détermination et la confiance en soi du peuple sauvera le monde. Ils ont vendu 3,5 millions d'exemplaires de leur deuxième album, A Beautiful Lie, et 1,5 millions d'exemplaires de This Is War. Il n'est pas apparu à l'écran depuis 2009 et le film de science-fiction dramatique belge Mr. Nobody, mais dit qu'il n'a pas l'intention d'y retourner pour le moment.

Peut-être Leto a-t-il toujours été destiné à être un chef de secte. Il est né dans une commune de la Louisiane, second fils d'une mère adolescente, qui, dit-il, « est sortie des rives boueuses du Mississippi avec des coupons alimentaires dans une main et une guitare dans l'autre». C'est une anecdote qu'il utilise avec de nombreux journalistes et qui est typique de Leto en ce qu'elle est à la fois mystique et fondamentalement vraie. « Maman était une paria et nous étions toujours les petits nouveaux », dit Shannon Leto. « Nous sommes des outsiders, et c'est ce qui nous rapproche de nos fans ».

Il n'ya rien de plus galvanisant qu'un statut d'outsider partagé, et c'est ce que Leto, un peu comme Lady Gaga (qui garde donne également un petit nom à ses fans), offre à « La Nation Echelon ». Tout ce qu'il crée ; les paroles, les sites, les tweets ; est empreint d'aphorismes ( "Rule breaking stereotype smashing liver of dreams", peut-on lire sur son profil Twitter ). Beaucoup de gens trouve cela rébarbatif, même stupide, mais Leto ne s'en soucie pas. « J'ai cette possibilité de tous nous emmener - moi y compris - à un endroit où nous pourrons nous sentir libres », dit-il. « Nous avons passé du temps dans des ateliers artistiques étant enfants, il y avait un vrai sens de la communauté, et je pense que ça vient de là. Les gens créent des liens dans un bar, à l'église, au travail. Cela arrive avec la Scientologie, cela arrive avec le catholicisme, et cela arrive avec nous ».

Lors d'une after-party, Leto est niché dans un recoin de l'arrière-boutique du Westway club, un club de strip-tease hype se voulant trash, flanqué d'une masse changeante de filles vêtues de minuscules tops noirs pigeonnants et perchées sur d'immenses talons. Je lui demande s'il s'amuse. « Je suppose », dit-il. « On ne fait pas ça réellement. Je ne bois même pas, mais c'est un au revoir et nous devons le célébrer ». J'acquiesce et lui dit que je pars. Il se penche par-dessus la table,et m'attire vers lui. « Cela a été un plaisir de vous rencontrer », dit-il, son souffle sur mon oreille. « Nous nous reverrons bientôt » . Il m'embrasse sur les deux joues, et lorsque je me lève pour partir, je me sens détestée par toutes les autres femmes présentes dans la salle.





Dernière édition par Effy le Lun 26 Déc 2011 - 23:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/#!/SparkleToEscape
Maryarmy
Impératrice Vintage Megalow Ech'
avatar

Féminin Messages : 20333
Date d'inscription : 21/05/2010
Age : 43
Localisation : TARDIS / CARDIFF
Humeur : ECH'REBAYL / BAD'EKELON

MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Lun 26 Déc 2011 - 21:28

@Effy a écrit:

J'arrive avec la traduction

ça je kiffe Rire2 Caché ! Hug

₪ ø lll ·o. --------------------------------------------------------------------------------- ₪ ø lll ·o.

[ECH'REBAYL] [MEMORIALISTE MARSIENNE] [PHOENIX FAMILY]
*clic* THE COMPLETE DISCOGRAPHY OF MARS *clic*

[Baniwée Uppity Rebayls Division] ø [Keeper of the Gate] lll [Mum of Phoenix Division] ·o.
Revenir en haut Aller en bas
http://30secondstomarsfrance.com
Effy

avatar

Féminin Messages : 513
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Lun 26 Déc 2011 - 22:34

@Maryarmy a écrit:
@Effy a écrit:

J'arrive avec la traduction

ça je kiffe Rire2 Caché ! Hug

Quand j'arrive c'est une heure après moi Rire2
Y a sûrement des fautes de traduction et/ou de français, je vais relire ça Caché !
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/#!/SparkleToEscape
Youst

avatar

Féminin Messages : 343
Date d'inscription : 09/12/2011
Age : 25
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Lun 26 Déc 2011 - 22:54

Merci Effy pour la trad Fleurs Je serai passée bien a coté du texte sans ça!

C'est un article plutot sympa, on y apprend pas grand chose mais c'est bien écrit en tout cas Sourire
Jusqu'au dernier paragraphe j'avais cru y voir une patte masculine mais en fait non happy
Revenir en haut Aller en bas
30secondstodub

avatar

Féminin Messages : 848
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 29
Localisation : quelque part entre Mars et ici
Humeur : je vais bien, ne t'en fais pas...

MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Lun 26 Déc 2011 - 23:02

Merci pour la traduction !

Citation :
Ses fans mangent végétarien parce qu'il le fait.

Ah non je crois pas non, le jour où j’arrêterais de manger de la viande c'est que je serais morte !! Rire2
Revenir en haut Aller en bas
Youst

avatar

Féminin Messages : 343
Date d'inscription : 09/12/2011
Age : 25
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Lun 26 Déc 2011 - 23:25

En fait je viens de le relire et j'ai été trop a la ramasse sur ma premiere lecture. Rire2

C'est pas la premiere fois qu'on a ce genre d'article alors ça ne m'a pas percutée tout de suite, et puis comme je l'ai dit j'ai bien aimé son style, (et pis je regardais Esprits criminels en lisant Caché ! ) mais en fait c'est moyen moyen ce qu'elle raconte!

Déjà le mot "messie" non merci, ensuite quand elle parle du public on sent bien le sarcasme, et apres des couches et des couches sur le coté sois disant sectaire, on a déjà entendu ça, et puis ces arguments sont sacrément bancales quand meme! Ok elle a 3 citations farfelues du Jaja et son enfance tordue mais c'est un peu short pour le qualifier de "chef de secte" Gne2
Sans compter le fait qu'elle n'aborde que vaguement la carriere musicale, elle parle plus de la carriere cinématographique de Jared Gne
Alors je sais pas mais j'ai pas l'impression qu'elle ai tout pigé du personnage et du groupe en lui meme. Mais au final cet article me dérange Réflechi J'ai pas l'impression qu'elle ce soit vraiment intéréssée au groupe mais de ce qu'elle a vu de là ou elle était elle a trouvé que ça ressemblait a une secte alors elle a mit ça dans son article Réflechi

Enfin bref j'ai bien du mal a rassembler mes idées ce soir j'aurais peut etre un autre avis demaon Rire2
Revenir en haut Aller en bas
Jolie-June

avatar

Féminin Messages : 203
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 23
Localisation : Aix-en-Provence
Humeur : Grahoooou !

MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Mar 27 Déc 2011 - 9:38

@Youst a écrit:
Merci Effy pour la trad Fleurs Je serai passée bien a coté du texte sans ça!

C'est un article plutot sympa, on y apprend pas grand chose mais c'est bien écrit en tout cas Sourire
Jusqu'au dernier paragraphe j'avais cru y voir une patte masculine mais en fait non happy

C'est drôle, moi aussi j'ai vu un homme au bout de la plume Rire1
Sinon... De bon matin je vais avoir du mal à rassembler mes idées. Ça me chagrine un peu qu'on nous fasse passer pour les membres d'une secte, mais on ne peut pas vraiment blâmer la journaliste puisque c'est ce que beaucoup d'"echelon" donnent à voir. Rolleyes
Revenir en haut Aller en bas
marie

avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 24
Localisation : Antibes
Humeur : envie de dormiiiiir

MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Mar 27 Déc 2011 - 10:15

Haha la fin est sympa ! L'article est sympathique j'ai appris quelque trucs que j'ignorais bizarrement Rire1

Mais bon après c'est sur que tt le monde caractérise l'échelon comme une secte et c'est normal c'est un univers un peu étrange tout de même que beaucoup de personne ne comprennent pas...
Revenir en haut Aller en bas
Maryarmy
Impératrice Vintage Megalow Ech'
avatar

Féminin Messages : 20333
Date d'inscription : 21/05/2010
Age : 43
Localisation : TARDIS / CARDIFF
Humeur : ECH'REBAYL / BAD'EKELON

MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Mar 27 Déc 2011 - 11:06

Perso je trouve l'article bon et juste!
la journaliste s'est renseigné et sait de quoi elle parle et ensuite elle reste objective en notant tout ce qu'elle voit...

oui Jared fait de plus en plus secte... avant il ne s'agissait que de l'échelon et de sigles... maintenant il s'agit d'une façon de s'habiller, de signer (le coup de la triade avec les mains) et de parler...
désolé mais dire : nous allons tous vivre ensemble etc...

Il et arrivé la ou il voulait arriver avec Capricorn... créer une nouvelle religion...
Ron hubbard y est arrivé avec des livres de sciences fictions, jared y arrivera avec sa musique...

après à nous de savoir si on le suit aveuglément ou si on fait la part des choses Clin d\'oeil

₪ ø lll ·o. --------------------------------------------------------------------------------- ₪ ø lll ·o.

[ECH'REBAYL] [MEMORIALISTE MARSIENNE] [PHOENIX FAMILY]
*clic* THE COMPLETE DISCOGRAPHY OF MARS *clic*

[Baniwée Uppity Rebayls Division] ø [Keeper of the Gate] lll [Mum of Phoenix Division] ·o.
Revenir en haut Aller en bas
http://30secondstomarsfrance.com
Effy

avatar

Féminin Messages : 513
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Mar 27 Déc 2011 - 11:23

Le fait qu'elle parle beaucoup de sa carrière cinématographique, d'ailleurs je trouve qu'elle n'en parle pas tant que ça, est normal pour moi vu que l'article se concentre sur le passage du monde du cinéma à celui de la musique principalement.
Pour le reste, je pense aussi que ça reflète assez bien ce que peut voir une personne extérieure à tout ça lors de son premier concert. Elle a fait quelques recherches, même si j'ai un peu peur de savoir sur quoi elle est tombée vu ce qui traîne sur Tumblr... J'ai bien aimé ses petites piques sur le goût vestimentaire de Jared, et l'idée de personnage inventé / business family qu'elle présente.
Je le vois comme un article juste également qui ne va pas plaire à tout le monde à mon avis, mais si ça peut les faire se rendre compte de certaines choses Rolleyes
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/#!/SparkleToEscape
marie

avatar

Messages : 225
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 24
Localisation : Antibes
Humeur : envie de dormiiiiir

MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Mar 27 Déc 2011 - 11:36

@Maryarmy a écrit:
Perso je trouve l'article bon et juste!
la journaliste s'est renseigné et sait de quoi elle parle et ensuite elle reste objective en notant tout ce qu'elle voit...

oui Jared fait de plus en plus secte... avant il ne s'agissait que de l'échelon et de sigles... maintenant il s'agit d'une façon de s'habiller, de signer (le coup de la triade avec les mains) et de parler...
désolé mais dire : nous allons tous vivre ensemble etc...

Il et arrivé la ou il voulait arriver avec Capricorn... créer une nouvelle religion...
Ron hubbard y est arrivé avec des livres de sciences fictions, jared y arrivera avec sa musique...

après à nous de savoir si on le suit aveuglément ou si on fait la part des choses Clin d\'oeil


Oui c'est vrai et moi ça m'arrive de me dire que ça va un peu loin aussi tout ça... mais bon ça leur permet de rester en contact avec les fans ...
Revenir en haut Aller en bas
30secondstodub

avatar

Féminin Messages : 848
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 29
Localisation : quelque part entre Mars et ici
Humeur : je vais bien, ne t'en fais pas...

MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Mar 27 Déc 2011 - 12:28

D'un point de vue extérieur c'est clair que le groupe fait très secte... quasiment tous mes amis m'ont fait la réflexion. Maintenant, pour ma part en tout cas, je pense qu'il faut faire la part des choses, je trouve qu'il y a une réelle communion entre le groupe et nous, y a qu'à voir pendant les concerts ^^ De là à prier le dieu mars faut pas pousser, le groupe joue de ce côté sectaire et je pense enfin j'espère que les échelons le vois dans ce sens aussi [enfin quand je vois certains commentaires je pense que certains auraient besoin d'une petite psychanalyse !]

Et sinon quand Jared a parlé de s’installer dans le désert pour vivre ensemble ça m'as bien fait rire, surtout parce que j'ai tout de suite eu l'image en tête Rire2
Revenir en haut Aller en bas
Fraizii-Fantaizii

avatar

Féminin Messages : 1013
Date d'inscription : 28/03/2011
Age : 24
Localisation : In my dreams...

MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Mar 27 Déc 2011 - 12:52

@Maryarmy a écrit:

après à nous de savoir si on le suit aveuglément ou si on fait la part des choses Clin d\'oeil
Clapclap

Je suis assez partagée sur l'article. Elle a cherché à comprendre l'histoire du groupe (ou plutôt de Jared --') et est bien renseignée. D'un autre côté, je crois que j'aime moins le fond qui me parait basé uniquement sur l'apparence que certains donnent.

*j'ai pas retrouvé de topic approprié pour ce qui suit, c'est un avis plus général sur le groupe qui découle de l'article*

Avant de réellement m'intéresser au groupe, au moment où je ne faisais qu'écouter la musique, je n'y ais jamais vraiment vu une "secte".
30stm savait entretenir le mystère et c'est ce qui m'a amené à les découvrir par la suite.
Pour d'autres, ça s'arrête à la musique. Et je ne crois pas que le groupe ira sonner chez eux histoire de ramener les brebis égarées...
Dans tous les concerts, dans tous les fandoms, il y a des symboles qui réunissent une communauté. Et c'est ce que je voyais aussi en ce groupe.
Bien que pour 30stm, ce soit très marqué, effectivement. Et puis, il y a un côté propagande, le groupe cherche à tirer de l'argent à ses fidèles...
Mais comme l'a dit Mary, il faut savoir faire la part des choses. Je n'adhère pas à tout ce qu'ils disent dans les paroles, ni à tout ce qu'ils font.
Cependant, ils ont une manière de voir la vie que j'aime bien, ou du moins, qui m'a fait réfléchir et évoluer.
Je ne vois pas Jared comme un moralisateur, chef de secte, etc... mais plutôt comme quelqu'un qui m'a accompagné vers une réflexion. Et en ce sens, c'est tout le contraire d'une secte dans laquelle on nous fait croire aveuglément.
Le groupe m'a influencé, c'est vrai, mais parce que je l'ai choisi et surtout parce que je crois que ceci s'applique à chaque personne et chaque expérience qui croise notre vie.
Revenir en haut Aller en bas
Camilka

avatar

Féminin Messages : 405
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Mar 27 Déc 2011 - 13:09

@Youst a écrit:
Merci Effy pour la trad Fleurs Je serai passée bien a coté du texte sans ça!

C'est un article plutot sympa, on y apprend pas grand chose mais c'est bien écrit en tout cas Sourire
Jusqu'au dernier paragraphe j'avais cru y voir une patte masculine mais en fait non happy

Moi aussi juste âprès le murmure à l'oreille j'ai compris Rire2
Revenir en haut Aller en bas
skorpio08

avatar

Féminin Messages : 1274
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 30
Localisation : Limoges

MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Mar 27 Déc 2011 - 16:30

L'article en soi n'est pas méchant, mais j'ai l'impression que la journaliste nous prends aussi beaucoup pour des moutons.... avec jared en tant que berger, oui oui, j'ai eu cette vision en le lisant! Rire1
On ne choisi rien par nous même, on ne fait que reproduire ce que fait Jaja, donc devenir végétarien, ou s'interresser a l'environnement....

Enfin, meme si je ne rentre pas dans cette catégorie je n'aime pas la facon qu'elle a de dépeindre les echelons, ou les fans de 30STM. Apres y a certaines personnes qui sont quand meme assez atteint, et qui justement font tout pareil que lui, ca on le sait, mais faut pas généraliser non plus.

Apres pour ce qui est de l'environnement, si certaines personnes s'en préoccupe plus parcequ'elle pense que jared est dieu, je dirais pourquoi pas... y a encore tellement de personnes qui s'en foutent de l'environnement que tout les moyens sont bons pour y arriver!
Je ne suis pas une grande défenseuse de la planete, je precise, mais j'aime pas le gaspillage d'electricité, d'eau, etc... donc voila...



Revenir en haut Aller en bas
Youst

avatar

Féminin Messages : 343
Date d'inscription : 09/12/2011
Age : 25
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Mar 27 Déc 2011 - 17:41

Je comprend bien que le coté sectaire puisse marquer et justement ce qui m'embete c'est que des articles comme ça y a déjà et que au final elle ne va pas plus loin Gne

Apres quand elle dit "des adolescents aux taches de rousseur accompagnés de leurs mamans, des couples homosexuels d'une vingtaine d'années aux cheveux bleu électrique et verts, ainsi qu'un nombre surprenant de femmes d'âge moyen en extase" j'ai l'impression qu'elle réduit tout les fans a ça, je trouve ça dommage Réflechi C'est dans ce sens là que je ne trouve pas cet article juste, apres c'est sur y a aussi du vrai dans ce qu'elle dit!
Revenir en haut Aller en bas
Ady

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 13/12/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Mar 27 Déc 2011 - 17:50

Merci pour la traduction !!

Cet article contient du vrai et du moins vrai. J'aime la plume et la façon qu'à la journaliste de dépeindre la transition cinéma - musique.

Par contre, j'adhère moins à l'image qu'elle donne des fans et des échelons. D'ailleurs elle n'aborde pas vraiment les fans, elle ne voit que le côté sectaire que peuvent inspirés les échelons. Dommages. Et pire, les échelons ne sont pour elle qu'une classe réduite de personnes... 30 Seconds To Mars n'est pas qu'un groupe à midinettes!
Revenir en haut Aller en bas
Maryarmy
Impératrice Vintage Megalow Ech'
avatar

Féminin Messages : 20333
Date d'inscription : 21/05/2010
Age : 43
Localisation : TARDIS / CARDIFF
Humeur : ECH'REBAYL / BAD'EKELON

MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Mar 27 Déc 2011 - 18:13

En même temps je crois que le concert auquel elle a assisté était celui en comité réduit... donc pas forcément un panel des plus idéal !

et pour le groupe à midinettes, bah malheureusement si en majorité

₪ ø lll ·o. --------------------------------------------------------------------------------- ₪ ø lll ·o.

[ECH'REBAYL] [MEMORIALISTE MARSIENNE] [PHOENIX FAMILY]
*clic* THE COMPLETE DISCOGRAPHY OF MARS *clic*

[Baniwée Uppity Rebayls Division] ø [Keeper of the Gate] lll [Mum of Phoenix Division] ·o.
Revenir en haut Aller en bas
http://30secondstomarsfrance.com
Ady

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 13/12/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Mar 27 Déc 2011 - 18:15

@Maryarmy a écrit:
En même temps je crois que le concert auquel elle a assisté était celui en comité réduit... donc pas forcément un panel des plus idéal !

et pour le groupe à midinettes, bah malheureusement si en majorité

Certes, mais pas que!
Suffit d'observer un peu le public présent aux concert pour s'apercevoir que majoritairement, ce sont des fifilles qui veulent se donner un genre et finir dans le lit de Jared qui sont présentes. Mais si on regarde plus attentivement on voit quand même qu'il n'y a pas QUE ça... Et heureusement d'ailleurs!
Revenir en haut Aller en bas
Black Berkshire

avatar

Féminin Messages : 161
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 30
Localisation : Ma maman m'a dit de ne pas donner mon adresse aux inconnus !

MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Mer 28 Déc 2011 - 10:30

Bien sûr que l'article est assez romancé (le marqueur d'argent pour signer le ventre de la femme enceinte par exemple) mais il est très vrai, malheureusement. Si les fans arrêtaient de dire que Thirty est toute leur vie et "Amen" à tout ce que Jay' propose, ça serait bien plus sain. Oui, on passe pour une secte en même temps on a des t-shirts et bracelets qui disent "Oui, c'est une secte" ~viendez pas me dire "pas moi" je parle des fans en général ^^~ donc faut pas s'étonner non plus. Le discours de bien trop de monde se résume à "Jared est mon inspirateur, mon seigneur et maître", je déteste ça.

Citation :
« Maman était une paria et nous étions toujours les petits nouveaux », dit Shannon Leto. « Nous sommes des outsiders, et c'est ce qui nous rapproche de nos fans ».
Un outsider pas très tolérant envers les kangaroo pouches hein... Rolleyes

Citation :
« J'ai cette possibilité de tous nous emmener - moi y compris - à un endroit où nous pourrons nous sentir libres », dit-il. « Nous avons passé du temps dans des ateliers artistiques étant enfants, il y avait un vrai sens de la communauté, et je pense que ça vient de là. Les gens créent des liens dans un bar, à l'église, au travail. Cela arrive avec la Scientologie, cela arrive avec le catholicisme, et cela arrive avec nous ».
J'aimerais bien qu'il redescende sur Terre cinq minutes et arrête de se prendre pour ce qu'il n'est pas (enfin, faudrait aussi que nous lui rappelions qu'il n'est qu'un homme comme les autres au lieu de l'élever sur un piédestal). Si t'as pas eu d'amis pendant ton enfance, va sur Tumblr au lieu de chercher à avoir du monde autour de toi à tout prix. Lala Je déteste les religions et j'aimerais bien qu'il n'oublie pas qu'il n'est qu'un entertainer qui fait du business, c'est tout !
Revenir en haut Aller en bas
30lily

avatar

Messages : 3543
Date d'inscription : 24/05/2010
Age : 26
Localisation : Hobbitbourg avec la fellowship of the Rhum

MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   Mer 28 Déc 2011 - 11:06

@Maryarmy a écrit:
Perso je trouve l'article bon et juste!
la journaliste s'est renseigné et sait de quoi elle parle et ensuite elle reste objective en notant tout ce qu'elle voit...

oui Jared fait de plus en plus secte... avant il ne s'agissait que de l'échelon et de sigles... maintenant il s'agit d'une façon de s'habiller, de signer (le coup de la triade avec les mains) et de parler...
désolé mais dire : nous allons tous vivre ensemble etc...

Il et arrivé la ou il voulait arriver avec Capricorn... créer une nouvelle religion...
Ron hubbard y est arrivé avec des livres de sciences fictions, jared y arrivera avec sa musique...

après à nous de savoir si on le suit aveuglément ou si on fait la part des choses Clin d\'oeil

+3000 j'aime quand les gens mettent des mots sur mes pensées... ou alors je suis un mouton et je répète ce que tout le monde dit car je n'ai pas de personnalité Cheuqué Rire2
Plus sérieusement au départ le texte m'a fait flipper, surtout lorsque l'on parle de secte, et ça ne m'a pas fait cet effet là car je ne suis pas d'accord mais au contraire, parce que je trouve que beaucoup de choses sont vraies et, même si on ne suit pas aveuglement il y a des choses dont on se rend pas toujours compte
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jared Leto " Prophet in a Sleeveless Tee " © New York Magazine
» [PHOTOSHOOT] 2006 / Jared Leto
» Jared Leto sur X103.9 Phoenix
» Comment avoir le même pantalon que Jared Leto ?
» Jared Leto Reveals Ice Cream Binge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PHOENIX - 30 SECONDS TO MARS  :: ATHENAEUM :: COUPURES DE PRESSE :: INTERNET-
Sauter vers: