PHOENIX - 30 SECONDS TO MARS

FORUM FRANCAIS DE 30 SECONDS TO MARS
 
FAQAccueilCalendrierRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 KROQ Radio : Epicenter twenty-ten

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
4ndreva



Féminin Messages : 3003
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 27
Localisation : Beauxbâtons
Humeur : \o/

MessageSujet: KROQ Radio : Epicenter twenty-ten   Mer 29 Sep 2010 - 12:11

Citation :

KROQ Epicenter Twenty-Ten: Thirty Seconds to Mars





Rock star,famous actor, gorgeous sex symbol: Jared Leto is the teen dream. This man knowshow to entertain (and make girls scream). And that’s not to discredit the starpower of the rest of the members of Thirty Seconds To Mars.

Jared’sbrother Shannon Leto was a veritable animal on the drum set and Tomo Miličevićbit into some sick power chords. It’s evident that this is neither a hobbyamongst brothers, nor an exploitative vie for more fame on Jared’s part. Thisis pure, passionate performance.

A purpletwilight began to set in on the sun-burnt audience and girls began to pushthemselves up towards the stage. Backstage was filling up in what looked like ascene from our hypothetical movie called “Attack of The Killer Groupies.”Amazing taiko drummers took the stage with Shannon, setting the tone of the setas something sexy, rhythmic, and luscious.

Young womenin their denim booty shorts, torn up band tees, and botoxed lips screeched“Hey, hey! Wave at him! He’s facing us now!” The “he” in question was obviouslyJared Leto. Wearing a white leather jacket, red fingerless gloves, black skinnyjeans, with a bleached blonde mullet, Jared is skinnier than ever but wearing aconsummate smile.

This wasn’tjust a concert; this was a theatrical performance. Jared has a command over theaudience that we have never seen from any musician. He threw out bottles ofwater to the thirsty audience, engaged them in shouting competitions, pointedout specific fans, and even took a fire hose in between his legs and sprayeddown the audience (that’s what she said.)

Of coursethe performance wasn’t only about a crush-worthy celeb squirting girls with hislong hose; Thirty Seconds to Mars are amazing musicians performing songs like“The Kill,” “Night of The Hunter,” “This is War,” and “Attack” with flawlessexecution. It sometimes seems like unmentionable musicians are hard pressed tobe enthusiastic about their performances but Thirty Seconds to Mars seemed tobe having the best times of their lives.

Jared evensaid to the audience as a sort of mantra, “Our mission is to make sure you havethe best time of your f**king life.” His level of engagement with the audiencemade everyone feel as if he was singing specifically to them which is thehallmark of having that “X” factor. And the most heartwarming part of it all,is that every time Jared turned away from the audience, he smiled. He obviouslyloves his fans.

The showended the most epic way possible: Thirty Seconds to Mars grabbed the groupieson the side stage and lifted some of the audience members up so that they couldsing with them. Then they washed the audience with purple light as they threwout giant white balls. The purple of the lights matched the previous purple ofthe twilight and the taiko drummers rejoined Thirty Seconds To Mars onstage.

Everythinghad come full circle. And for a split second, every single person in theaudience believed that this moment was made for them which is “such a beautifullie to believe in.”

SOURCE

Citation :

Rock star, acteur célèbre, magnifique sex symbol: Jared Leto est le rêve des ados. Cet home saitcomment divertir (et faire crier les filles). Et ce n’est pas pour discréditer le “star power” des autres membres de Thirty Seconds To Mars.

Le frère de Jared, Shannon Leto, a été un vrai animal sur sa batterie et Tomo Miličević jouait des accords de malade. C’est évident que ce n’est ni un hobby chez les frères ni un moyen d’exploiter un peu plus sa célébrité de la part de Jared. C’est une pure performance passionnée.

Un crépuscule violet se mit à tomber sur le public brûlé par le soleil et les filles commençèrent à se pousser vers la scène. Les backstages se remplissaient de ce qui ressemblait à une scène de notre hypothétique film « L’attaque des groupies tueuses ». Les formidables joueurs de Taiko (sorte de tambours) s’emparèrent de la scène avec Shannon, donnant au set un ton d’un genre sexy, rythmique et séduisant.

De jeunes femmes en short en jean ultra court, au t-shirt remonté et aux lèvres botoxées hurlèrent “Hey, hey! Faites lui un signe ! Il est face à nous !” Le “il” en question était évidement Jared Leto. Portant une veste de cuir blanche, des mitaines rouges, un skinny noir et un mullet décoloré, Jared est plus maigre que jamais mais arbore un sourire immense.

Ce ne fut pas qu’un concert, ce fut une performance théâtrale. Jared a un pouvoir sur le public que nous n’avions jamais vu chez un musicien auparavant. Il jeta des bouteilles d’eau au public assoiffé, les engageant dans des compétitions de cris, désignant des fans en particulier et prenant même un tuyau d’arrosage entre ses jambes pour arroser le public (that’s what she said (blague grivoise anglophone) ).

Bien sûr la performance n’était pas seulement une questionde célèbre joli-coeur à gros tuyau faisant crier les filles; les membres de Thirty Seconds toMars sont des musiciens exceptionnels jouant des chansons comme “The Kill,”“Night of The Hunter,” “This is War,” et “Attack” avec une exécution sans faille. Il semblerait parfois que des musiciens dont nous tairons le nom ont du mal à être enthousiastes durant leurs shows mais les membres de Thirty Secondsto Mars donnent vraiment l’impression qu’ils passent le meilleur moment de leur vie.

Jared a même déclamé au public comme une sorte de mantra, “Notre mission est de nous assurer que vous passez le meilleur moment de votre p*tainde vie”. Son niveau d’engagement envers le public fait en sorte que chaque personne présente à l’impression qu’il chante pour elle tout particulièrement,ce qui est la marque qu’il possède ce facteur « X ». Et ce qui réchauffe le plus le coeur, c’est qu’à chaque fois que Jared se détourne du public, il sourit. Il est évident qu’il aime ses fans.

Le show se termina de la façon la plus épique possible: les membres de Thirty Seconds to Mars attrapèrent les groupies du côté de la scène etsoulevèrent quelques personne du public jusqu’à la scène pour qu’ils chantent avec eux. Puis ils arrosèrent le public de lumière violette tout en leur envoyant des ballons blancs géants. Le violet de la lumière s’accordait parfaitement au violet précédent du crépuscule et les joueurs de taiko rejoignirent le groupe sur scène.

Tout était devenu un cercle parfait. Et pendant une fraction de seconde, chaque personne du public a cru que ce moment avait été fait pour elle, ce qui est « un plutôt joli rêve auquel croire ».

Citation :
chaque fois que Jared se détourne du public, il sourit
J'avoue, j'ai couiné

Citation :
which is “such a beautifullie to believe in.”
et ça c'était joliment tourné
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/4ndreva
ielenia.siannodel



Féminin Messages : 495
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 37
Localisation : Lille
Humeur : IN LOVE WITH

MessageSujet: Re: KROQ Radio : Epicenter twenty-ten   Mer 29 Sep 2010 - 12:44

Citation :
“such a beautiful lie to believe in.”

Ouah, ça fait rêver ... Moi qui verrait mon premier concert en Décembre prochain
J'ai vraiment hâte d'y être
Revenir en haut Aller en bas
 
KROQ Radio : Epicenter twenty-ten
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KROQ Radio : Epicenter twenty-ten
» Matchbox 20
» Si J'avais Au Moins.. à la radio
» [Interview] Radio Energy : 11 1/2 questions avec Tokio Hotel !
» [18.09.09] Florent chez Bruno Guillon - Virgin radio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PHOENIX - 30 SECONDS TO MARS  :: ATHENAEUM :: COUPURES DE PRESSE :: INTERNET-
Sauter vers: